Vers une valorisation maximale

Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPrint this page

96 % de déchets valorisés à l’UVE

Chaque année, l’UVE traite en moyenne 110 000 tonnes de déchets ménagers et assimilés. Au final, 96 % des déchets entrants sont valorisés. Seuls 4 %, résidus et poussières récupérés sous forme de réfiom grâce au traitement des fumées, sont envoyés en installation de stockage.

Valorisation Energétique : environ 77 %

Grâce à la chaleur issue de la combustion des déchets, l’eau de la chaudière est transformée en vapeur. Celle-ci est projetée sur la turbine, qui entraine un alternateur. Environ 77 % des déchets sont ainsi transformés en électricité.

SCHEMA_four_chaudiere_turbine

En 2014, l’UVE a produit 67 429 MWh d’électricité, soit l’équivalent de la consommation électrique d’une ville comme Saumur.

Valorisation matière : environ 19 %

1-Les mâchefers

En sortie de four, les résidus solides sont récupérés : il s’agit des mâchefers, constitués de la partie minérale des déchets. Ils servent de remblais en technique routière.

En 2015, ce sont 17 692 tonnes de mâchefers qui ont ainsi été récupérés.

2-Les ferreux et non ferreux

Parmi les mâchefers, on extrait également des matériaux de grande valeur : les ferreux et les non ferreux. Ils sont envoyés en aciérie afin d’être recyclés.

En 2015, 2 361,18 tonnes ont ainsi été valorisées.