Vers une valorisation maximale : l’UVE Salamandre

96 % de déchets valorisés à l’UVE

Chaque année, l’UVE traite en moyenne 110 000 tonnes de déchets ménagers et assimilés. Au final, 96 % des déchets entrants sont valorisés. Seuls 4 %, résidus et poussières récupérés sous forme de réfiom grâce au traitement des fumées, sont envoyés en installation de stockage.

Valorisation Energétique : environ 78 %

Grâce à la chaleur issue de la combustion des déchets, l’eau de la chaudière est transformée en vapeur. Celle-ci est projetée sur la turbine, qui entraine un alternateur. Environ 78 % des déchets sont ainsi transformés en électricité.

SCHEMA_four_chaudiere_turbine

En 2020, l’UVE a produit 62 632 MWh d’électricité, soit l’équivalent de la consommation électrique d’une ville comme Saumur.

Valorisation matière : environ 18 %

1-Les mâchefers

En sortie de four, les résidus solides sont récupérés : il s’agit des mâchefers, constitués de la partie minérale des déchets. Ils servent de remblais en technique routière.

En 2020, ce sont 18 191 tonnes de mâchefers qui ont ainsi été récupérés.

2-Les ferreux et non ferreux

Parmi les mâchefers, on extrait également des matériaux de grande valeur : les ferreux et les non ferreux. Ils sont envoyés en aciérie afin d’être recyclés.

En 2020, 2 435 tonnes ont ainsi été valorisées.

Certification ISO 50 001

Pour le traitement des déchets de son territoire, le SIVERT a toujours cherché à apporter des solutions qui répondent à la fois à des objectifs environnementaux (via la valorisation énergétique) mais également à des enjeux économiques. L’énergie est un sujet de plus en plus sensible pour les collectivités. C’est pourquoi, le SIVERT a décidé de s’engager dans un processus d’amélioration continue de sa performance  énergétique.

Cette démarche, structurée par la norme ISO 50 001 « Système de Management de l’Energie », vise une meilleure  maitrise de notre facture énergétique et de notre impact environnemental.  L’obtention de la certification et  l’application de la norme sont des  objectifs prioritaires de la collectivité, appuyée par sa Direction, qui s’engage à garantir la disponibilité des informations et les ressources nécessaires à l’ensemble des collaborateurs pour atteindre les objectifs et les cibles.

Le SIVERT, s’engage à revoir et mettre à jour la politique, les objectifs, les cibles et les indicateurs dans le cadre de  l’amélioration continue lors des revues de Direction. L’Objectif du SIVERT de l’Est Anjou est d’augmenter la valorisation énergétique et diminuer notre consommation d’énergie, en agissant sur les UES (Usage Energétique Significatif) déterminés lors de la revue énergétique. Une équipe énergie a été créée afin d’accompagner cette démarche et rendre compte de l’efficacité du système de management de l’énergie.

En savoir plus :

Système de Management de l’énergie

Équipe énergie

Politique énergétique

Indicateurs ISO 50001

La mise en place de la certification ISO 50 001 permettra de proposer des projets d’optimisation de l’énergie et de bénéficier de certificats d’économies d’énergie (CEE*). Il s’agit en particulier de récupérer la chaleur fatale de l’unité (non valorisée à ce jour) et à terme de développer la filière bois à proximité de l’unité (séchage pour chaufferie bois et bois noble). Par ailleurs, cette certification permettra de contenir la TGAP au niveau le plus bas, comme actuellement.

*Ces CEE permettent de valider les économies d’énergie dues à des « actions additionnelles » vis-à-vis de la réglementation déjà en vigueur et de l’activité en cours du site. Les CEE peuvent être rachetés par des « obligés », industriels contraints de faire des mesures d’économie d’énergie.